Brie fondant aux noix de Grenoble, miel de caméline et pêche.

RENDEMENT
2 portions
PRÉPARATION
10 minutes
CUISSON
17 minutes
REPOS

Ingrédients

  • 1 brie d’environ 170g
  • 1 pêche
  • 1/3 de tasse de noix de Grenoble, hachées grossièrement
  • 1 c. à soupe de graine de caméline de Signé Caméline – Oliméga
  • 1 c. à thé de miel de caméline de Signé Caméline – Oliméga
    et
  • 3 c. à soupe de miel de caméline de Signé Caméline – Oliméga

Méthodes

  1. Préchauffer le four à 350°F
  2. Effectuer la rose de pêche comme indiqué ci-dessous ou la couper en tranches minces.
  3. Sur une plaque recouverte de papier parchemin, y mettre le brie et cuire au four pendant 15 minutes.
  4. Dans une petite poêle à feu moyen, rôtir les noix de Grenoble sans corps gras. Au 3/4 de la cuisson ajouter les graines de caméline et terminer la coloration. Ajouter 1 c. à thé de miel et poursuivre la cuisson 1 minute ou jusqu’à ce que les noix soit enrobées de miel. Transférer sur une plaque et laisser refroidir.
  5. Retirer le brie du four, y ajouter la rose de pêche à l’aide d’une spatule coudée et remettre au four pour 2 à 3 minutes.
  6. Finir avec 3 c. à soupe de miel sur le dessus et couvrir des noix, servir immédiatement avec des craquelins ou un pain de campagne.

Pour la rose de pêche


Papardelles au pesto de tomates séchées et chanvre, chorizo et olive kalamata

Je dois avouer qu’il m’arrive, par période, de vouloir faire très attention à mon alimentation. N’étant pas nutritionniste, je finis bien souvent par vouloir inclure dans ma routine toutes sortes de graines dites super-aliments sans vraiment savoir ce que ça fait sur mon système. Je ne crois pas être la seule qui finit par mettre une tonnes de graines différentes comme du chia et du lins dans mon smoothie et d’espérer me sentir booster d’énergie. J’opte donc aujourd’hui de lier l’utile à l’agréable en m’offrant un bon plat de pâtes, renforcées d’huile de chanvre qui est bonne pour mes capacités cognitives, ma vision, mon système immunitaire, une excellente source de fibre et j’en passe.


RENDEMENT
4 portions
PRÉPARATION
10 minutes
CUISSON
10 minutes
REPOS

Ingrédients

Pour le pesto

  • 1/2 tasse de tomates séchées dans l’huile, égouttées
  • 15 feuilles de basilic
  • 1/2 de tasse de parmesan râpé ou en copeaux
  • 1/4 de tasse de noix de Grenoble
  • 1/2 tasse d’huile d’olive
  • 1/4 de tasse d’huile de chanvre de Maison d’Herbes
  • 1 c. à thé de poudre d’ail
  • Poivre du moulin, au goût

Pour les pâtes

  • Pappardelles du commerce
  • 1/4 de tasse de câpres
  • 1/2 tasse d’olives kalamata, dénoyautées et tranchées en lanières
  • 1/2 tasse de saucisson de chorizo, coupé en lanières
  • 1 gousse d’ail, hachée finement
  • 1 c. à soupe d’huile des tomates séchées

Méthode

  1. Dans un mélangeur personnel, ajouter tout les ingrédients pour le pesto. Mélanger jusqu’à consistance désirée, réserver.
  2. Dans une casserole d’eau salée, cuire les pappardelles selon les indications de la boite.
  3. Dans une poêle à feu moyen, attendrir l’ail dans l’huile des tomates séchées. Ajouter le reste des ingrédients pour les pâtes et faire revenir 2-3 minutes.
  4. Ajouter les pâtes cuites dans la poêle et le pesto, mélanger puis servir immédiatement.

Note:
Il n’est pas nécessaire de faire chauffer le pesto si les garnitures sont suffisamment chaudes car l’huile de chanvre ne doit pas être chauffée pour ne pas être dénaturée.

Trouvez ce produit chez
Rachelle-Béry, Maison d’Herbes